Délégation Géorgienne pour la reconnaissance de l’indépendance de la Géorgie

La délégation travailla pendant deux ans dans les différents centres de l’Europe et surtout à la Conférence de Versailles. Elle se tenait en contact étroit avec les représentants des autres républiques caucasiennes et les délégations des nations libérées du joug russe par la révolution; elle travailla avec eux à la reconnaissance de ces pays par les puissances européennes.

Son activité n’était pas limitée aux démarches diplomatiques; elle accomplit aussi un travail d’information et de propagande d’une importance primordiale en faisant connaître à l’Europe l’histoire et les aspirations de la nation géorgienne, pour prédisposer son opinion publique en faveur de ses revendications. A la suite de cet effort, plusieurs personnalités européennes manifestèrent l’intention d’aller visiter la Géorgie indépendante pour pouvoir apprécier, sur place, ses efforts de reconstruction intérieure. La Géorgie reçut ainsi la visite de journalistes connus (Jean Martin du « Journal de Genève », P. Gentizon du « Temps ») qui furent bientôt suivis par des industriels, des géologues, de nombreuses personnalités diplomatiques et politiques, par un groupe de socialistes européens …. La publication par la presse de leurs observations sur la réalité géorgienne, et la campagne qu’ils menèrent dans les sphères politiques en faveur du nouvel Etat, facilitèrent beaucoup sa reconnaissance juridique.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s