Les Sociaux-Démocrates restent

« Le Parlement n’envoya en mission à l’étranger que le seul gouvernement. Et nous n’emmenâmes avec nous que ceux qui pouvaient nous être utiles, qui pouvaient rendre des services techniques. Tous les autres ont fui leur pays de leur propre initiative. Notre mot d’ordre était : rester au pays, continuer avant tout la lutte politique et nous tenir aux côtés de la population. C’est par une mesure spéciale que fut rendue possible l’envoi à l’étranger du Présidium du parlement, en tant que représentation juridique de celui-ci et pour travailler de concert avec le gouvernement. Aucun social-démocrate, organisateur connu ou militant, ne partit de son propre chef. Au contraire, le parti avait décidé de rester sur place à Batoumi aux côtés de la population. » N. JORDANIA « Mon Passé »

 

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s